Assurance auto : une formation rapide pour vos 12 points

Assurance auto : une formation rapide pour vos 12 points

25 octobre 2019 0 Par Louis

Depuis le 1er janvier 2019, les jeunes conducteurs avec un permis probatoire peuvent obtenir 12 points avant la fin de la période de 3 ans pour le permis classique ou de 2 ans pour le permis avec conduite accompagnée (permis B). Grâce à un stage en auto-école, vous passez de 6 à 12 points automatiquement et bénéficiez donc d’un forfait assurance auto à prix standard plus rapidement.

Tout savoir sur la nouvelle formation pour le permis probatoire

Depuis 2003, il est obligatoire de passer par une période probatoire du permis de conduire :

  • De 3 ans pour les permis dits classiques ;
  • De 2 ans pour les permis obtenus après la conduite accompagnée (permis B uniquement).

Ces conducteurs novices bénéficient alors de 6 points au lieu de 12 sur leur permis de conduire pendant cette période. Les titulaires du permis classique récupèrent 2 points par an et les autres, 3 points par an s’ils ne commettent aucune infraction avec retrait de points.

Grâce à une initiative du Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) en 2015, il est possible depuis le 1er janvier 2019 d’effectuer un stage pour obtenir 12 points après une année ou deux de permis. Que vous ayez obtenu votre permis de conduire de manière classique ou après la conduite accompagnée AAC (Apprentissage Anticipé de la Conduite pour le permis B), vous pouvez réduire votre période probatoire d’un an grâce à cette formation « post-permis ».

Le stage de 7 heures est prévu sur une journée seulement et devra être effectué dans une auto-école labellisée par l’État, détentrice du label « qualité ». La formation est payante : comptez entre 100 € et 150 €.

À qui s’adresse cette formation pour obtenir 12 points ?

Tous les conducteurs titulaires du permis A1, A2, B1 ou B en période probatoire pourront participer à ce stage. Il faudra attendre entre le 6e et le 12e mois après l’obtention du premier permis de conduire, même passé en 2018. Cette formation volontaire a pour but de sensibiliser les conducteurs novices à la sécurité routière. Aussi, le but est de former aux risques et dangers spécifiques auxquels ils sont exposés.

Les stages de récupération de points, à la différence de la formation sont obligatoires, parfois, après infraction. Si vous avez souscrit à une assurance auto risques aggravés chez NetVox, votre assurance auto prend en charge ce stage. En effet, sachez que même après une infraction vous pouvez toujours souscrire à une assurance auto. NetVox accepte 95 % des profils de conducteurs.

L’objectif des formations volontaires est de les faire réfléchir sur leur comportement au volant alors qu’ils deviennent de plus en plus confiants. En effet, plus de 20 % des accidents mortels sur la route en 2016 impliquaient un jeune conducteur. Le stage se déroule en groupe afin de permettre à ces jeunes conducteurs d’une même génération d’échanger sur leurs expériences sur la route de manière collective.

Quelles sont les conditions de la formation ?

Les conditions pour participer à la formation sont les suivantes :

  • Avoir obtenu son permis de conduire pour la première fois ;
  • Être titulaire du permis de conduire A1, A2, B1 ou B (classique ou avec la conduite accompagnée) ;
  • N’avoir commis aucune infraction avec retrait de points ;
  • Effectuer le stage après 6 mois et avant 1 an après l’obtention du permis ;
  • Payer entre 100 € et 150 € ;
  • S’adresser à une auto-école agréée par l’État